Rechercher
  • Morin Consultant & Associés

Contrat d'entretien - Conseils

Dernière mise à jour : mai 3

L’entretien régulier d’un ascenseur permet d’en assurer le bon fonctionnement et permet de maintenir un haut niveau de sécurité. Ainsi, il est important de posséder certaines connaissances de base pour mieux vous y retrouver. Vous trouverez donc ci-bas des points importants qui peuvent vous servir de point de départ dans vos recherches ainsi que des conseils pouvant s’avérer forts utiles.

*Notez toutefois, qu’avoir recourt à un consultant pour vos projets d’équipements de transport vertical peut vous aidez grandement à obtenir un meilleur prix, un meilleur service et surtout une meilleure qualité de service. Vous pouvez vous référer à notre article « Pourquoi faire affaire avec un consultant » pour plus de détails.


Que devriez-vous savoir ?

Il est utile de connaitre ces informations de base sur votre équipement :

  • Type d’ascenseur : Est-ce que votre équipement est de type hydraulique, hydraulique à câble ou encore, à traction ?

  • Fabricant : Est-ce que le fabricant que vos équipements est encore en affaire ou non?

  • Manuel du propriétaire et plans électriques : Avez-vous le manuel du propriétaire ainsi que les copies des schémas électrique? Advenant le cas où vous ne les avez pas, vous pouvez communiquer avec le fabricant.

  • Conditions particulières de l’édifice : présence d’un seul ascenseur, population vieillissante, personnes à mobilité réduites, fermé les fins de semaine, utilisation journalière, etc.

Demande de prix

Voici quelques points importants à considérer lors d’une demande de prix auprès d’un entrepreneur en ascenseurs.

  • Programme d’entretien complet ou partiel

  • Appels de service inclus en temps régulier ou en tout temps

  • Délais d’intervention requis

  • Exiger des références de gestionnaire d’édifice qui sont dans votre localité*.

  • Nombre d’employés et années de service.

  • Éviter les composantes* assujetties au prorata ou exclus dans les contrats complets

  • Exiger des preuves d’assurance responsabilité

  • Les termes des contrats sont souvent de cinq (5) ans. Négocié* trois (3) ans avec deux périodes de renouvellement d’un an.

  • Mentionnez que vous allez employer les services d’un consultant en ascenseur avant la fin du mandat. Cet énoncé écarte les compagnies qui ne sont pas sérieuses ou malhonnêtes.

Autres conseils pratiques

  • Assurez un suivi des travaux en consultant le registre qui se trouve dans la salle des machines

  • Mettre en suivi la date de renouvellement de votre contrat, car plusieurs contrats se renouvellement automatiquement ai aucun avis n’est donné quatre-vingt-dix (90) jours avant la date anniversaire du contrat.

  • Effectuez les recommandations émises par l’entrepreneur.

  • Faire appel, en cas de litige, à la Régie du bâtiment ou à un consultant.